Jardins à la française à Versailles et ailleurs

CLIQUEZ ICI

Triomphe de l’ordre sur le désordre et du roi sur le monde, l’art du jardin à la française culmine au XVIIe siècle avec la création des jardins de Versailles bientôt copiés par toutes les cours d’Europe. 

VERSAILLES

Les jardins d’Andre Le Nôtre

L’aménagement des jardins de Versailles débute en 1662. Le petit relais de chasse s’entoure d’un parterre, de seize massifs boisés et d’une grande pièce d’eau hérités de Louis XIII. En 1664,  les bosquets de la Girandole, du Dauphin, de l’Etoile et du Labyrinthe sont plantés. En 1665, sur l’axe principal, le nouveau parterre allongé est suivi du Bassin de Latone au centre d’un amphithéâtre de rampes et d’escaliers. En 1667, le Grand Canal est creusé. En 1671, il est prolongé à l’ouest et doté de bras transversaux. 1678, l’immense pièce d’eau des Suisses est aménagée. En 1679, le Bassin de Neptune est commencé sous la direction de Le Nôtre. En 1681, le parterre du Midi est agrandi grâce à la création, par Hardouin-Mansart, de la nouvelle Orangerie, encadrée des deux volées majestueuses des Cent Marches.

Les bosquets de Jules Hardouin-Mansart

Quand le roi s’installe enfin à Versailles en 1682 après 20 ans de travaux incessants, le château et son jardin sont les plus grands et les plus somptueux d’Europe. En 1683, Hardouin-Mansart reprend le flambeau de la création architecturale de Versailles. Son style plus épuré voit la naissance d’un nouveau Parterre d’eau et de nouveaux bosquets comme la Colonnade. En 1774, Louis XV décide la coupe à blanc de la totalité du jardin centenaire pour sa replantation l’année suivante. Cette grande mise à plat du jardin garde l’essentiel de l’oeuvre de Le Nötre. Le Labyrinthe est redessiné avec une salle et des allées tournantes. Le Théâtre d’eau est remplacé par un bassin circulaire et les Bains d’Apollon sont réaménagés.

Après la Révolution

Malgré la Révolution, les modifications sont mineures. Des replantations entreprises de 1863 à 1883, à l’identique de celle de 1774 redonnent seulement un coup de fouet à l’ensemble. Le parc devient ensuite un jardin public à la fin du XIXe siècle avant d’être classé au titre des monuments historiques en 1906. Aujourd’hui, chaque année 10 millions de touristes foulent les allées de ce château emblème symbolique de la France.

Caractéristiques du jardin à la française

Sans titre

Un homme, une époque

Tous les jardins d’André Le Nôtre

Histoire de Versailles avant Louis XIV

cliquez ici

Histoire du jardin 

Capture d’écran 2015-09-03 à 17.23.47

Capture d’écran 2015-09-03 à 17.23.47

Capture d’écran 2015-09-03 à 17.23.47

Capture d’écran 2015-09-03 à 17.23.47

Capture d’écran 2015-09-03 à 17.23.47

Capture d’écran 2015-09-03 à 17.23.47

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités