André Le Nôtre, Charles Le Brun et Versailles

Charles Le Brun rencontre André Le Nôtre à l’atelier de Simon VouetIl le retrouve au château de Vaux-le-Vicomte où il réalise pour Nicolas Fouquet, surintendant de Louis XIV, de magnifiques décors. Il devint premier peintre en 1664 avant d’être anobli.

A Versailles, il entame les travaux du Grand appartement de Versailles et la décoration de la  galerie des Glaces.

En 1683, son protecteur Colbert mourut et Charles Le Brun, tombant dans l’oubli, décida de quitter Versailles  pour son château de Montmorency. Il mourut le 12 février 1690 à l’âge de soixante-dix ans.

Ce que dit Pierre de Nohlac de Charles Le Brun

« L’invention et la disposition des figures du parc appartenaient à un ordonnateur général, le Premier Peintre du Roi, Charles Le Brun. Les croquis destinés aux sculpteurs étaient de sa main, au crayon et au lavis il les soumettait au Roi et les remettait, avec son approbation, aux artistes chargés d’exécuter d’abord une maquette précise, puis le modèle définitif. On n’a pas conservé les dessins originaux qui servirent à composer la décoration du Parterre d’Eau mais il est certain que, sur ce point comme sur tous les autres, le Premier Peintre donna ses projets. Non seulement il désigna les sujets et imposa les attitudes, mais encore il évita aux artistes toute hésitation dans le choix des symboles et des accessoires. De cette façon fut assurée l’unité d’exécution de la magnifique assemblée de bronze qu’on désirait et qui devait être consacrée aux fleuves et rivières du royaume. »

Capture d’écran 2015-09-03 à 17.23.47

Publicités