Vase de la guerre, petit parc de Versailles, Antoine Coysevox, sur un dessin de Charles Le Brun : présentation

andrelenotre.com

Placé sur la terrasse du Parterre d’eau à l’aplomb du salon de la Guerre, le Vase de la Guerre prolonge dans les jardins l’iconographie mise en œuvre à l’intérieur du château. Le relief qui orne la panse du vase représente la supériorité de la France sur l’Espagne, symbolisée par une allégorie féminine et un lion dans une attitude de soumission ainsi que la guerre menée contre les Turcs en Hongrie pour venir en aide à l’empereur, l’allégorie de la France étant dotée d’une épée et d’un bouclier sur lequel un aigle est perché. Ce chef-d’œuvre absolu représente, avec son pendant, le plus grand vase des jardins de Versailles. L’art du relief, historié ou ornemental, y atteint un degré de raffinement extrême, tandis que les anses sont dotées de mascarons de faunes, sculptés en ronde-bosse, qui témoignent d’une prodigieuse inventivité.

La description de Pierre de Nohlac

« Le pied svelte et puissant soutient une coupe ouvragée de feuilles d’acanthe les deux anses sont formées d’une tête de faune grimaçant, à la barbe tressée. Le haut vaisseau porte un bas-relief imité d’une peinture de la Galerie des Glaces. Les scènes qu’il retrace furent d’une actualité glorieuse elles représentent la prééminence de la France reconnue par l’Espagne, après la défaite des Turcs par nos armes, en Hongrie (1664). D’un côté, des guerriers enturbanés sont mis en déroute par Hercule et par la France, sous la fière apparence d’une femme casquée. De l’autre, se dresse la même figure, devant laquelle s’incline une autre femme, l’Espagne, avec le lion à ses pieds. Tel est le « vase de la Guerre », sous les fenêtres du salon qui porte ce nom. »

 

Vue d’ensemble du Vase de la Guerredessin du Vase de la Guerre

Frise du Vase de la Guerre : soumission de l’Espagne et victoire sur les Turcs

Anses en forme de faune grimaçant du Vase de la Guerre

andrelenotre.com

Carte postale