Jardins du Grand Trianon : présentation

andrelenotre.comandrelenotre.com

Histoire

Lors de la construction du Trianon de marbre à l’emplacement du Trianon de porcelaine, André Le Nôtre préserve la structure du jardin et quelques parterres de Michel II Le Bouteux. Les jardins sont achevés après sa mort, en 1700, par Jules Hardouin-Mansart qui, en 1702, les agrémente, entre autres, d’un buffet d’eau et de salles de verdure. Seule la fierté de Le Nôtre, le jardin des Sources, situé dans le creux de la galerie des Cotelle et Trianon-sous-Bois sera préservé.

Organisation

Les jardins du Grand Trianon sont des jardins à la française, ordonnés et géométriques. Ils couvrent actuellement 23 hectares, enclos de 2,2 km de murs et parcourus par 8 km d’allées. Contrairement au parc de Versailles, les jardins de Trianon n’ont conservé que très peu de jeux hydrauliques, à l’exception notable du buffet d’eau. Ils sont essentiellement, et c’est leur principale caractéristique, un aménagement paysager formé d’allées, de végétation et de sculptures. Entièrement closes de murs, les perspectives ne sont cependant pas coupées : on expérimente les premiers saut-de-loup et ha-ha.

Restauration

Comportant peu de structures artificielles, ils ont souffert beaucoup plus que les jardins de Versailles de l’abandon progressif et du manque d’entretien. La végétation domestiquée qui les constituait a repris ses droits et la tempête de 1999 a achevé de détruire les rares vestiges des plantations initiales.

Leur restauration, qui se déroule depuis 2003, reconstitue la succession des salles, des chambres et antichambres de verdure. La salle triangulaire, qui fut l’une des premières à être restaurée, comporte une double haie de charmilles entaillées de « fenêtres ». Sous l’ancien régime, elle offrait des vues variées sur les orangers en pots qui l’habillaient à la belle saison.

Organisation spatiale des jardins

Dans l’axe du château se succèdent :

  • jardin ou parterre haut, composé de deux parterres et de deux bassins
  • parterre bas, autour d’un bassin central
  • grand Quinconce d’arbres alignés, avec à droite, le bassin de la Petite gerbe
  • bassin du Plat fond orné de trois motifs et de deux dragons

Au même niveau que le parterre bas :

  • parterre des Marronniers entourant un bassin carré
  • Amphithéâtre dit aussi « Salle des Antiques » composé de trois parterres et d’une pièce d’eau, le Bassin des quatre nymphes – dit aussi des « quatre pucelles » –  et orné de 25 bustes et deux vases

De part et d’autre de l’Amphithéâtre :

  • jardin des Marronniers composé d’un parterre central avec deux bassins aux extrémités
  • perron et « bassin à oreilles » communiquant avec :
  • ancien bosquet des Sources
  • jardin du Roi

Plans

andrelenotre.com

Jardins actuels

andrelenotre.com1

Parterre haut et jardin du Roi au début du XVIIIe siècle

Parterre et jardin des Marronniers

andrelenotre-com17

Jardins en 1730

andrelenotre-com41

Jardin du Roi : évolution aux XVIIe et XVIIIe siècle

Représentations d’époque

Capture d’écran 2016-02-28 à 10.51.27

Par Jean-Baptiste Martin

ANDRELENOTRE.COM

Par jean Mariette

Capture d’écran 2016-02-28 à 10.57.46

Par Jean Cotelle : bassin du Plat fond

Capture d’écran 2016-02-28 à 10.56.01

Par Jean Cotelle : parterres

Photographies

Vues aériennes

andrelenotre.com

Parterre (dit aussi »jardin ») haut

andrelenotre.com

Parterre (dit aussi »jardin ») bas

jardins-de-versailles1

Quinconce

Parterre des Marronniers

Jardin des Marronniers

Amphithéâtre (dit aussi « Salle des Antiques »)

IMG_2703

Jardin du Roi

andrelenotre.com1

Salle triangulaire

Bassins

Buffet d’eau

Allées

Château

andrelenotre.com2

Château du Grand Trianon (dit aussi « Trianon de marbre »)

andrelenotre.com

Intérieur du château

Voir aussi

Trianon de porcelaine

Publicités