Pavillon de La Lanterne, jardins de Versailles : présentation

andrelenotre.com / le parisien

Sous l’ancien régime

Historiquement, « La Lanterne » est un ancien pavillon de chasse, situé à côté de la ménagerie (aujourd’hui disparue) et construit en 1787 par le prince de Poix, capitaine des Gardes du corps de Louis XVI, dans un recoin du parc du château de Versailles.

A la révolution

À la Révolution, le pavillon de la Lanterne est aliéné, comme le reste des bâtiments du château de Versailles, avant d’être racheté par la Couronne en 1818.

Du XIXe à la cinquième République

À la fin du XIXe siècle, il est habité par le millionnaire américain James Gordon Bennett junior. Pendant la IVe République, le pavillon est loué à David K. E. Bruce, ambassadeur des États-Unis en France.

De 1959 à 2007

Par décision de Charles de Gaulle en 1959, l’ancien pavillon de chasse devient la résidence de villégiature du Premier ministre en fonction. Le couple Malraux modernise l’intérieur du bâtiment central. Michel Rocard, Premier ministre de 1988 à 1991, fait procéder à une rénovation, à la construction d’une piscine et d’un court de tennis, la fille longtemps cachée du Président François Mitterrand, Mazarine Pingeot, y monte à cheval, Lionel Jospin vient s’y ressourcer en compagnie de son épouse avant que le Premier ministre Dominique de Villepin n’y découvre à son tour l’« une des plus belles caves de la République ».

Sous la présidence Sarkozy

Dès le lendemain de son élection à la présidence en 2012, Nicolas Sarkozy fait savoir qu’il veut prendre possession du lieu à la place de son Premier ministre, François Fillon. C’est là que le nouveau président de la République compose son gouvernement, qu’il reçoit Carla Bruni pour un premier week-end en amoureux et que la soirée du mariage s’est déroulée. En octobre 2008, une convention est signée entre l’Élysée et Matignon pour officialiser le transfert de la Lanterne au chef de l’État. En compensation, le domaine de Souzy-la-Briche, habituellement réservé au président de la République, est mis à la disposition du Premier ministre qui n’y séjourne en réalité jamais.

Sous la présidence Hollande

C’est là, plutôt qu’au Fort de brégançon que François Hollande a décidé de passer ses congés d’été. C’est encore là que sa compagne a séjourné récemment quelques jours après un séjour à l’hôpital.

Le domaine aujourd’hui

Le domaine de quatre hectares est ceinturé par un haut mur d’enceinte et une longue allée bordée de peupliers. Son survol en avion est interdit. La propriété comprend :

– un bâtiment central d’un étage, essentiellement décorée par la compagne d’André Malraux

  • au rez-de-chaussée figurent un grand salon, une salle à manger et un bureau,
  • à l’étage, on trouve cinq chambres avec leurs salles de bain respectives, permettant d’accueillir les visiteurs,

– deux ailes plus basses que le corps central encadrant une cour gravillonnée,

  • une de ces ailes abrite le logement du personnel et la cuisine,
  • l’autre sert aux services de sécurité du bâtiment,

– un grand jardin avec piscine et tennis.

> VOIR LE PANORAMA PHOTOS

andrelenotre-com210

Plan du XVIIIe siècle

Sommet franco-britannique

BATIMENTS MECONNUS DES JARDINS DE VERSAILLES