Domaine de Trianon : présentation

Le domaine de Trianon est une partie du parc du château de Versailles, située dans sa partie nord. Il s’agissait anciennement d’un village que Louis XIV acheta entre 1662 et 1665 et fit raser en 1668. Le roi fit bâtir, entre 1670 et 1672, un château de fantaisie, le Trianon de porcelaine auquel succéda le Trianon de marbre en 1687. A l’Est, dans ce qui deviendra le Petit Trianon, Louis XV fait installer un petit potager avec des serres pour cultiver des espèces jusqu’alors inconnues. S’y ajoutent une ménagerie, un petit jardin à la Française, deux pavillons… Destiné à Madame de Pompadour, un petit château, le Petit Trianon, est achevé en 1768. Il sera le royaume de Marie-Antoinette.

Trianon de porcelaine

Pour le plaisir du roi

Conçu par Louis Le Vau, le premier Trianon se compose de cinq pavillons aux façades recouvertes partiellement de carreaux de faïence bleue et blanche dite « à la chinoise ».

Trianon de marbreGrand Trianon

Pour le repos du roi

Les jardins à la française les plus méconnus de Versailles ne sont pas à Versailles mais à Trianon. 

Petit Trianon

Pour Madame de Pompadour

Nommé à l’origine « Nouveau jardin du Roi » ou « Jardin de la ménagerie », le jardin « à la française » est créé dès 1749 par l’architecte Gabriel.

Hameau de la Reine

Pour Marie-Antoinette

Partie intégrante du Petit Trianon, le hameau commandé durant l’hiver 1782–1783 par la reine Marie-Antoinette s’inspire des écrits de Rousseau et des idées des physiocrates. 


La galaxie André Le Nôtre


Trianon et le hameau de la Reine

Jacques Moulin raconte le développement du lieu et son importance dans le contexte politique et culturel de l’époque, tandis qu’Yves Carlier évoque les riches collections de mobilier. Anecdotes et récits se succèdent, appuyés par un somptueux reportage photographique inédit, mené par Francis Hammond.