Statues des Nymphes du parterre d’eau, petit parc de Versailles : présentation

andrelenotre.com

Dessinées par Le Brun comme toutes les autres sculptures qui ornent le parterre d’eau, les nymphes sont sculptées par Philippe Magnier et Pierre Le Gros pour le bassin Nord, Jean Melchior Raon et Etienne Le Hongre pour le bassin Sud.

Mythologie

La mythologie grecque distingue plusieurs familles de nymphes en fonction de leur habitat. Les nymphes représentées autour des bassins du parterre d’eau se rattachent à la famille des Naïades, divinités des fleuves, des fontaines et des lacs. Ces nymphes sont habituellement représentées tenant à la main un coquillage et des perles ou appuyées sur une cruche.

A Versailles

A Versailles, la « nymphe à la corne d’abondance » est vraisemblablement Amalthée. La « nymphe et Zéphyr » dite également « nymphe aux fleurs » n’est a priori pas une Naïade mais une nymphe des îles, Chloris, dont le dieu du vent d’Ouest s’éprit et que l’écrivain romain Ovide associe à Flore, la divinité des fleurs et du printemps. Outre le parterre d’eau, les nymphes sont au coeur de deux autres réalisations majeures : le bain des Nymphes et les bains d’Apollon.

Bassin Nord

Nymphes aux oiseaux – Pierre I Legros

Nymphe reposant sur un monstre – Pierre I Legros

Nymphe allongée sur des coraux et des perles – Philippe Magnier

Nymphe tenant un parchemin (dite aussi « Nymphe à la carte ») – Philippe Magnier

Bassin Sud

Nymphe à la corne d’abondance – Jean Raon

Nymphe à la cruche – Jean Raon

Nymphe à la perle – Etienne Le Hongre

Nymphe et Zéphyr (dite également « nymphe aux fleurs ») – Etienne Le Hongre

Capture d’écran 2016-04-01 à 09.21.15

MYTHE ET REPRESENTATIONS DES NYMPHES DANS LES JARDINS DE VERSAILLES

Capture d’écran 2016-04-01 à 09.18.38

> EN VOIR ET EN SAVOIR + SUR LE PARTERRE D’EAU

Capture d’écran 2015-09-03 à 17.23.47v

Publicités