La descendance d’André Le Nôtre et la formation de paysagiste

L’origine du métier de paysagiste remonte aux premiers grands jardiniers. Ils dessinaient des jardins et des parcs. En 1599, lorsqu’en Henri IV organise la corporation des jardiniers, il crée officiellement les quatre branches du métier. D’abord les « maraîchers », chargés de la culture des légumes. Ensuite les « floresses », aujourd’hui appelés horticulteurs-fleuristes, et les « treillageurs », spécialisés dans la culture et l’entretien des arbres fruitiers. Enfin les « préoliers » qui pourraient être nos pépiniéristes et nos élagueurs-arboristes. Les « courtilliers », aujourd’hui les jardiniers-paysagistes, devant être instruits aux disciplines précédentes. Ils ont la charge de la création et de l’entretien du jardin d’agrément. Seule cette branche – les anciens « courtilliers » – a été reconnue à ce jour par l’association ouvrière des Compagnons de France. Ils sont désormais connus sous le nom de Compagnons Passants Paysagistes du Devoir. En France, le métier de paysagiste, dans ses dimensions actuelles, a pris son essor lors des grandes reconstructions de l’après-guerre. La formation paysagiste DPLG est apparue avec la création en 1976 de l’École nationale supérieure de paysage de Versailles.

Formation en France

Paysagistes-concepteurs (issus d’école supérieure du paysage)
  • École nationale supérieure de paysage (Versailles et Marseille)
  • École nationale supérieure d’architecture et de paysage (Bordeaux, Lille)
  • Écoles d’ingénieur paysagiste (Angers, Blois, Lille)
  • École Supérieure d’Architecture des Jardins et des Paysages (Paris) Paysagiste-jardinier

Paysagiste-jardinier

  • BTSA Aménagements paysagers
  • BAC PRO Aménagements paysagers
  • CAPA Travaux paysagers
  • Brevet Professionnel Agricole Travaux d’aménagements paysagers, spécialité Travaux de création et d’entretien
  • Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) maçonnerie paysagère

Paysagistes français célèbres

  • Mollet (Famille)
  • André Le Nôtre (1613-1700), français, était « jardinier du Roi » Louis XIV et pas architecte-paysagiste, jardins à la française
  • Pierre-François-Léonard Fontaine (1762-1853)
  • Henri Duchêne (1841-1902) et Achille Duchêne (1866-1947)
  • Gabriel Thouin (1747-1829), auteur du « Plan raisonné de toutes les espèces de jardins » (1820)
  • Jean Claude Nicolas Forestier (1861-1930), français, système de parcs
  • René Pechère (1908-2002), belge, jardins à la française
  • Jacques Wirtz, belge
  • François Goffinet, belge
  • Jean-Noël Capart, belge
  • Joseph De Gryse, belge, président de l’ABAJP
  • Benoît Fondu, belge
  • Allain Provost, français
  • Gilles Clément, français
  • Louis Benech, français
  • Michel Péna, français,
  • Michel Corajoud, français
  • Erwan Tymen, français
  • Michel Desvigne, français
  • David Roland, belge
  • José María Velasco (1840-1912), mexicain
  • Beatrix Farrand, américaine
  • Christian Préaud, français
  • Philippe Thébaud, français
Publicités