Aux origine du jardin française : Olivier de Serres, Claude Mollet, Etienne du Pérac et Anet

Le jardin à la française nait de la stabilisation politique de la France à partir de Henri IV et du développement des progrès techniques et scientifiques en matière de géométrie, d’optique, d’hydraulique et de topographie. Il faut attendre 1570 pour voir le jardin pensé en même temps que le château. Le site se trouvant généralement en plaine offre moins de possibilités que les jardins italiens pour les vols d’escaliers, les cascades et les rampes.  Le jardin à la française privilégie pallie l’absence de pente pour aménager des canaux (Anet) et des bassins (Fontainebleau). Autre particularité : les dessins de parterres acquièrent en France une élégance toute particulière.

Olivier de Serres et l’art du jardinage

Claude Mollet et le parterre

Publicités