Parterre de broderie

Si Jacques Boyceau de la Barauderie et Claude Moilet n’ont peut-être pas inventé le parterre en broderie, ils en assurèrent du moins sa diffusion. L’appellation compartiment en broderie apparaît sous la plume de Claude Moilet. Comme son nom l’indique, ce parterre s’inspirait des broderies de l’époque. L’emploi du buis gagna rapidement la faveur des jardiniers. Le meilleur point de vue demeurait encore le demier étage du château, d’où leur emplacement auprès de celui-ci.