Versailles vu par François-René de Chateaubriand

Considéré comme l’un des précurseurs du romantisme français, François-René, vicomte de Chateaubriand, né à Saint-Malo le 4 septembre 1768 et mort à Paris le 4 juillet 1848, est un écrivain, mémorialiste et homme politique français.

Résultat de recherche d'images pour "chateaubriand"

« Un siècle s’est à peine écoulé, et ces bosquets, qui retentissaient du bruit des fêtes, ne sont plus animés que par la voix de la cigale et du rossignol. Ce palais, qui lui seul est comme une grande ville, ces escaliers de marbre qui semblent monter dans les nues, ces statues, ces bassins, ces bois, sont maintenant ou croulants, ou couverts de mousse, ou desséchés, ou abattus, et pourtant cette demeure des rois n’a jamais paru ni plus pompeuse, ni moins solitaire*. Tout était vide autrefois dans ces lieux ; la petitesse de la dernière cour (avant que cette cour eût pour elle la grandeur de son infortune) semblait trop à l’aise dans les vastes réduits de Louis XIV.

Quand le temps a porté un coup aux empires, quelque grand nom s’attache à leurs débris et les couvre. Si la noble misère du guerrier succède aujourd’hui dans Versailles à la magnificence des cours, si des tableaux de miracles et de martyres y remplacent de profanes peintures, pourquoi l’ombre de Louis XIV s’en offenserait-elle ? Il rendit illustres la religion, les arts et l’armée : il est beau que les ruines de son palais servent d’abri aux ruines de l’armée, des arts et de la religion. »

Essai sur les révolutions, Génie du christianisme

> Versailles romantique : entre la fin de la royauté et l’ère du tourisme

cliquez ici

Histoire du jardin 

L’image contient peut-être : une personne ou plus, téléphone et plein air
Capture d’écran 2015-09-03 à 17.23.47
Capture d’écran 2015-09-03 à 17.23.47
Capture d’écran 2015-09-03 à 17.23.47

~ par artotec sur novembre 3, 2019.