Saturne enlevant Cybèle, jardins de Versailles

Un des quatre groupes d’enlèvement avec Borée et Orithye de Marsy, destinés au parterre d’eau du parc de Versailles, tel que le peintre Charles Le Brun l’avait conçu en 1674.

Les quatre grands groupes représentant les quatre éléments, ici la terre, auraient pris place au sein de nombreuses figures, réunies par groupes de quatre pour représenter les éléments, les parties du monde, les heures du jour, les poèmes, les tempéraments de l’homme, les saisons. La terre est représentée par la déesse Cybèle, qu’accompagne son lion symbolique, enlevée par Saturne, ou Chronos, pour former le couple d’où naîtront les douze dieux de l’Olympe. Réalisé par Regnaudin de 1675 à 1687, ce marbre fut placé en 1687 au parterre de l’Orangerie à Versailles, puis porté en 1716 près du bassin circulaire du jardin des Tuileries.

Oeuvre restaurée grâce au concours du Pari Mutuel Urbain de 2004 à 2006