Nymphée, domaine de Piédefer, à Viry-Châtillon – dite aussi « Grotte aux coquillages » : présentation

andrelenotre.com2

La Grotte aux coquillages, vestige de la fin XVIIe- début XVIIIe siècle, est située au cœur du domaine de Piédefer à Viry-Châtillon.

Fin XVIIe, début XVIIIe siècles

La construction de la salle voûtée daterait de 1674, mais son ornementation de rocaille aurait été constituée après 1692. A cette date, la fortunée Madame Despinville, déjà propriétaire de terres à Viry et de propriétés à Chamarande, achète le domaine de Piédefer. Son frère, Michel Poncet de La Rivière, évêque d’Uzès (Gard), aime y séjourner. Après des travaux dans le jardin à la française, dont une partie subsiste encore, il se met à décorer la grotte de coquillages et de rocailles.

Un lieu de délassement autant qu’un cabinet de curiosité

Si le décor paraît aujourd’hui kitsch, il était à la mode à l’aube du XVIIIe siècle. L’intérieur de la grotte de Thétis était décoré avec des motifs en coquillage afin d’évoquer une grotte marine. A Viry, ce temple du coquillage sert alors de lieu de rafraîchissement. « Les invités se promenaient dans le grand jardin puis venaient se mettre à l’ombre dans cette pièce fraîche et observaient les coquillages », note Sylvie Joubert, la responsable des archives de Viry-Châtillon. Car le lieu, classé monument historique en 1983, s’apparentait aussi à l’un de ces cabinets de curiosité propres au XVIIIe siècle. Ainsi, de nombreux coquillages ont été rapportés lors d’exploration dans les îles. Ce n’est que bien plus tard que le lieu prendra une vocation religieuse comme en témoigne sa forme de chapelle.

A voir

Jusqu’en 1992, date à laquelle la mairie en devient propriétaire, la grotte sera… la chapelle aux coquillages. Dans ce lieu préservé grâce à un éclairage doux et une température basse, vous verrez donc des coquillages en forme de croix à des ormeaux biscornus pendant au plafond en passant par des coquilles Saint-Jacques ciselées en forme de feuilles, sous l’œil bienveillant des cygnes entourant la fontaine.

Nymphée, 21, rue Maurice-Sabatier à Viry. Ouvert aujourd’hui de 14h30 à 17h30, les samedis 11 et 25 août, les samedis 1er, 8, 22 et 29 septembre. Gratuit. Renseignements au 01.69.12.62.19.

andrelenotre.com

Extérieur

andrelenotre.com1

Intérieur

Publicités