Les labyrinthes de jardins du XVe au XVIIIe siècle

andrelenotre.com : bnf

Les premiers jardins labyrinthes apparaissent au XVsiècle. Charles V se fait construire un labyrinthe dans les jardins de Saint Paul à Paris, François Ier dans le parc Louise de Savoie ; Charles Quint se passionne pour ces jardins qu’il aménage dans chacun de ses châteaux. Plus tard, Madame de Sévigné s’en fait aménager un aux Rochers, sa résidence de Bretagne, tandis que Buffon en conçoit un pour le jardin des Plantes. Gabriel conçoit un jardin labyrinthe pour le jardin de Choisy-le-Roi et Le Nôtre pour Chantilly.

Ainsi les labyrinthes suscitent-ils un véritable engouement à travers toute l’Europe au XVIIe siècle. Tous les princes veulent avoir leur Versailles. Le « jardin à la française » exprime alors une volonté de totale domination sur la nature. Le XVIIIe siècle opère un retour au paysage arcadien des grecs. Sous l’influence des Lumières et du nouveau goût européen pour la Nature, le « jardin paysager » privilégie monuments et vastes espaces, au détriment des murs et des haies ; le labyrinthe est éradiqué.