Le Feu d’artifice aux XVIIe et XVIIIe siècle

andrelenotre.com

Le premier spectacle pyrotechnique en France est donné sur la Place royale (actuelle place des Vosges) en 1615, à l’occasion du mariage de Louis XIII et d’Anne d’Autriche. A Versailles, le règne est ponctué par plusieurs feux d’artifice mémorables : le 9 mai 1664 lors des « Plaisirs de l’Ile enchantée », le 18 juin 1668 lors du « Grand divertissement », les 28 juillet et 18 aout 1674 à l’occasion du « Divertissement de Versailles ». 

A partir du début du XVIIIe siècle, chaque événement politique important donne lieu à un spectacle pyrotechnique. Plusieurs spectacles marquent les esprits : en 1729 pour la naissance du Dauphin, en 1739 pour le mariage d’Élisabeth, fille aînée de Louis XV avec l’infant Philippe d’Espagne, en 1770, pour le mariage de Louis avec l’Archiduchesse d’Autriche, Marie- Antoinette. Au cours des festivités qui se déroulent sur deux semaines, un gigantesque souper éclairé de 2500 chandelles est donnés dans les jardins de Versailles. Le feu d’artifice tiré à cette occasion provoqua un incendie déclenchant un affolement général. Le bilan fut de 130 victimes.