La restauration du parterre de l’Orangerie

Le programme de restauration cherche a retrouver les dispositions d’origine du parterre datant de 1682, après la transformation du bâtiment par Jules Hardouin-Mansart, sur la base d’un état de référence correspondant aux années 1700, c’est-à-dire à la fin du règne de Louis XIV.

Au moment de la restauration, les six pièces du parterre sont traitées en gazon et cadrées de plates-bandes périphériques fleuries.

Le renouvellement du dessin végétal a été entrepris selon les étapes suivantes :

– Nivellement et travaux préparatoires.

– Replantation des haies et buis périphériques.

– Replantation des conifères en angle des pièces de gazon.

– Restitution des plantations de topiaires architecturées en alignement bordant les compartiments. Mise en place d’un système d’arrosage automatique.

> Avec le concours de la société Truffaut