Jardins à la française les plus méconnus du XVIIIe siècle (6 photographies)

Ci-dessus : le Siècle des Lumières remet largement en cause les principes de construction géométriques établis en France depuis la Renaissance. Rendant à la nature sa liberté formelle, les parcs paysagers ou « à l’anglaise » sont les plus nombreux et, surtout, ceux dont la mode se développe. Le jardin régulier ne disparaît cependant pas, les différents styles se mêlant sans s’exclure. Surtout, le XVIIIe siècle est celui d’importants théoriciens des jardins qui, à l’instar de Dézallier d’Argenville, gardent une vive admiration pour les créations du siècle précédent.

Dossier de l'art n° 89 - août/septembre 2002

Dossier de l’art n° 89
Le jardin à la française

N° 89 – août/septembre 2002

Histoire du jardin à la française de la Renaissance à nos jours, illustrée par de nombreux exemples de jardins ouverts à la visite.

Capture d’écran 2015-09-03 à 17.23.47

Capture d’écran 2015-09-03 à 17.23.47

Capture d’écran 2015-09-03 à 17.23.47

Capture d’écran 2015-09-03 à 17.23.47

Capture d’écran 2015-09-03 à 17.23.47

Capture d’écran 2015-09-03 à 17.23.47

 

 

 

 

 

 

Publicités