Chaumière aux coquillages, parc du château de Rambouillet : présentation

 andrelenotre-com-liviaaugustae-eklablog-fr5

Pour la princesse de Lamballe, sa belle fille, le Duc de Penthièvre fait construire vers 1780 une chaumière dont la rusticité extérieure, souligné par l’usage de la meulière, dissimule un trésor d’inventions décoratives.

A l’intérieur, dans la pièce principale, toutes les surfaces ont été couvertes de coquillages, de pâte de verre et de morceaux de marbre. Travail d’orfèvre, ce décor est constitué de milliers de coques, moules, ormeaux, huîtres et coraux, fixés à l’aide d’un mortier, ou d’un clou.

A la lumière des chandelles, les différents matériaux devaient produire un scintillement merveilleux, auquel contribuait la nacre du miroir monumental. Ce type de décor trouve leur source dans les grottes maniéristes du XVIe siècle en Toscane.

Pour cette chaumière, le menuisier Foliot avait conçu un mobilier exceptionnel : l’assise des chaises en coquilles reposait sur un piètement en roseau et les canapés s’inscrivaient parfaitement dans le décor des alcôves grâce à leur dossier au dessin sinueux.

Cette petite chaumière existe toujours, grâce à Napoléon qui l’a sauvé des méfaits de la Révolution.

andrelenotre.com

Extérieur

andrelenotre.com

Salon

andrelenotre.com4

Les plus belles photographies