Les jardins de Versailles vus par le duc de Croy (1771) : jardin à la française et jardin à l’anglaise

« J’allais jouir, le matin, du beau printemps dans le Parc. Je ne pouvais me lasser d’admirer la hauteur des arbres, qui ne sont pas assez remarqués. C’est là qu’il y a les plus hauts chênes que j’ai jamais vus, égalant pour quelques-uns le droit et la hauteur des plus hauts sapins. Leur ombrage, avecLire la suite « Les jardins de Versailles vus par le duc de Croy (1771) : jardin à la française et jardin à l’anglaise »