Art du treillage

andrelenotre

Le treillage fut à l’origine destiné à soutenir les treilles ou seps de vigne d’où lui est venu son nom. On s’en est servi aussi pour soutenir les arbrisseaux d’espaliers, puis pour séparer les routes des taillis et les diverses parties des jardins potagers. Ces sortes de treillages étaient fait par les jardiniers. Mais quand le jardinage fut perfectionné par le André Le Nôtre et Jules Hardouin-Mansart, le treillage en devenant un objet de décoration fut confié à des ouvriers particuliers appelés treillageurs, qui d’abord travaillèrent librement jusqu’en 1769, ensuite furent réunis au corps des menuisiers. Les treillageurs doivent avoir des notions au moins élémentaires des principes d’architecture et de l’art du trait1.

Le bosquet de l’Encelade dans les jardins de Versailles, commande de Louis XIV réalisée par André Le Nôtre entre 1675 et 1678, restaurés dans son état original en 1998, constitue un remarquable exemple de treillages.

1024px-Parc_de_Versailles,_Bosquet_de_l'Encelade,_treillage_04_(détail)

Bosquet de l’Encelade

andrelenotre

Pavillon frais


 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 46 autres abonnés