André Le Nôtre et Juvisy

Au 17ème siècle, Antoine Rossignol, conseiller du roi Louis XIII puis du roi Louis XIV fit remanier le château de Juvisy en remplacement d’un édifice plus ancien.

Le château existait déjà et Le Nôtre, ne pouvant créer une perspective dans l’axe du bâtiment, s’adapte aux spécificités du lieu pour créer une œuvre singulière. Il crée deux perspectives : la première, parallèle à la rivière de l’Orge, qu’il transforme en canal et la seconde, perpendiculaire au premier axe, qu’il déploie entre la rivière canalisée et un autre canal. En sortant du château par le perron, on traverse la terrasse, puis, au milieu du tableau, le grand parterre orné d’un bassin. On emprunte une allée bordée d’arbres qui permet soudain de découvrir l’autre perspective, éblouissante par son effet théâtral.

Les balustrades en forme de fer à cheval et le bassin attenant, aujourd’hui surplombée par le parc des grottes, était l’élément central du parc dessiné par André Le Notre n 1657. Ce grand mur orné de rocaille était percé de niches garnies d’immenses statues de divinités.

> Toutes les photographies de Juvisy