Le Belvédère du Petit Trianon, de jour et de nuit, vu par Claude-Louis Châtelet

Illumination du Belvédère du Petit Trianon (1781) : ce tableau intitulé, Illumination du Belvédère du Petit Trianon (1781) est exposé au deuxième étage du Petit Trianon à Versailles. Il représente les jardins du petit Trianon et le Belvédère illuminés lors d’une fête donnée par la reine Marie-Antoinette pour le comte de Provence le 27 juillet 1781 ou pour la visite de son frère, Joseph II, le 3 août 1781. Le Belvédère et le rocher du jardin anglais du Petit Trianon sont fidèlement représentés, tels que l’on peut les voir aujourd’hui encore. Le Belvédère est une fabrique de forme octogonale et de style néoclassique construit entre 1778 et 1781 par Richard Mique. Il se dresse sur une petite butte dominant un lac. Marie-Antoinette en avait fait un pavillon de musique. On dit également qu’elle aimait y prendre son petit-déjeuner. Il est flanqué de rochers artificiels d’où jaillit une cascade.

Les engagements politiques de Claude-Louis Châtelet ont écourté son existence et sa carrière de peintre. Il a laissé une œuvre trop restreinte pour être retenu comme une des figures importantes de la peinture française de la fin du XVIIIe siècle. Pourtant, ses tableaux comme ses dessins révèlent un véritable talent, ce qu’avaient bien pressenti la reine Marie-Antoinette mais aussi l’abbé de Saint-Non qui l’avait choisi, aux côtés d’Hubert Robert et Fragonard, comme un des illustrateurs d’un ouvrage majeur de la fin du XVIIIe siècle, Voyage pittoresque ou Description des Royaumes de Naples et de Sicile.

Texte de lesyeuxdargus.wordpress.com

> EN VOIR ET EN SAVOIR + SUR LE BELVEDERE DU PETIT TRIANON

Capture d’écran 2015-09-03 à 17.23.47

Capture d’écran 2015-09-03 à 17.23.47

Capture d’écran 2015-09-03 à 17.23.47

Publicités

~ par artotec sur septembre 28, 2015.