Le mythe de Latone et les paysans lyciens métamorphosés du Bassin de Latone, petit parc de Versailles, avant et après restauration (17 photographies)

Devenue la maîtresse de Jupiter, Latone conçoit avec lui deux enfants, Diane et Apollon. Lorsqu’elle apprend cette grossesse, Junon, la femme de Jupiter, interdit à aucune terre d’accueillir son accouchement. Son périple la conduit jusqu’aux confins de la Lycie, où se tient l’épisode illustré au cœur du jardin de Versailles. Epuisée, assoiffée, elle décide de s’y arrêter et aperçoit au fond d’une vallée un étang. Alors qu’elle se penche vers l’eau, les paysans s’opposent à elles, lui interdisant de boire. Surprise, Latone tente de les apaiser et leur répond ainsi.

« Pourquoi me défendez-vous ces eaux ? Les eaux appartiennent à tous. La nature, bonne et sage, fit pour tous l’air, la lumière et les ondes. Je ne veux que jouir d’un bien commun à tous et, cependant, je vous le demande comme un bienfait. Mon dessein n’est pas de rafraîchir mon corps épuisé mais d’apaiser ma soif. Ma bouche est desséchée et je peux à peine parler. Cette onde sera pour moi égale au nectar ; permettez m’en l’usage et j’avouerai que je vous dois la vie. Ah ! Laissez-vous toucher par ces deux enfants qui, suspendus à mon sein, vous tendent leurs faibles bras ».

Face aux paysans qui l’empêchent de boire de l’eau de l’étang, Latone élève ses mains vers le ciel et pousse un cri. « Puissiez-vous vivre à jamais dans la fange de votre étang !» Aussitôt, son vœu est entendu et la métamorphose commence. Leurs gorges s’enflent, leurs bouches s’élargissent, leurs têtes s’enfoncent dans leurs épaules, leurs dos verdissent, leurs ventres s’arrondissent et blanchissent. C’est cet épisode de la rencontre entre Latone et les paysans de Lycie qui est représenté sur le bassin de Latone, au cœur du jardin de Versailles. Mi-hommes mi-grenouilles, six paysans sont en cours de métamorphose. Certains ont encore, presqu’intacte, leur apparence humaine. D’autres ont presqu’achevé leur transformation : leurs bouches sont larges et rondes, leurs mains se sont transformées en palmes… Les jets d’eau qu’ils crachent évoquent les injures adressées à Latone et qui ont abouti à leur métamorphose.

Bassin des Lézards

andrelenotre-com11

Capture d’écran 2016-03-19 à 20.27.58

EN VOIR ET EN SAVOIR + SUR LE BASSIN DE LATONE

> TOUS LES BASSINS DES JARDINS DE VERSAILLES

cliquez ici

Histoire du jardin 

Capture d’écran 2015-09-03 à 17.23.47

Capture d’écran 2015-09-03 à 17.23.47

Capture d’écran 2015-09-03 à 17.23.47

Capture d’écran 2015-09-03 à 17.23.47

Capture d’écran 2015-09-03 à 17.23.47

Capture d’écran 2015-09-03 à 17.23.47

Capture d’écran 2015-09-03 à 17.23.47

Capture d’écran 2015-09-03 à 17.23.47

Capture d’écran 2015-09-03 à 17.23.47

Capture d’écran 2015-09-03 à 17.23.47

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités