Bacchus : mythe et représenation dans les jardins de Versailles

Né de l’union avec une mortelle et élevé dans la cuisse de Jupiter, Bacchus est poursuivi par la vindicte de Junon. Envoyé par celle-ci, les Titans le découpent en morceaux et le font bouillir dans un chaudron.

Puis Mercure transforme l’enfant en un chevreau et le confie aux Nymphes de Nysa, une vigne dissimulant leur grotte et permettant au jeune dieu de se nourrir.

Sa tante Ino, par ordre de Jupiter, veilla à sa première éducation avec le secours des Hyades, des Heures et des Nymphes, jusqu’à ce qu’il fût en âge d’être instruit par les Muses et Silène, son père nourricier et en même temps son précepteur, lui même fils de Mercure ou de Pan et d’une nymphe.

Dans la guerre des géants, il se transforma en lion, et combattit avec rage.

Attributs : la panthère, l’âne, le bouc, la patère, le canthare, la vigne et la grappe de raisin. D’autres attributs ont été empruntés à Dionysos, comme le thyrse qu’il porte parfois.

Toutes les photographies des statues de Bacchus

Représentations de Bacchus dans les jardins de Versailles

bassin-de-bacchus

Bassin de Bacchus

jardins-de-versailles76

Statue de Bacchus

jardins-de-versailles42

Statue de Bacchus par Granier

Versailles_AlleeNord_Apollon_Gregoire_Bacchus

Statue de Bacchus par Grégoire

jardins-de-versailles12

Statue de Bacchus d’après Poussin

bacchus

Statue de bacchus au repos (frères Keller)

statue-bacchus-versailles

Statue de Silène et du jeune bacchus

VersaillesParNord_Regnaudin_Automne

Statue de l’Automne


 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.