La décoration de coquillages dans les fabriques de jardins des XVIIe et XVIIIe siècles (cinq photographies)

Ci-dessus : Le motif décoratif du coquillages est en vogue aux XVIIe et XVIIIe siècle. A Versailles, on l’utilise pour décorer les gradins du bosquet de la Salle de Bal et l’intérieur de la grotte de Thétis. Cette dernière réalisation inspire à son tour d’autres fabriques de jardins : la Chaumière aux coquillages de Rambouillet et le Nymphée de Viry-Chatillon, notamment. Mais de toutes les grottes de style rocaille, la Shell Grotto (Grotte aux coquillages) dans le Kent est sans doute la plus célèbre et la plus mystérieuse au monde puisqu’il s’est avéré impossible de la dater jusqu’à aujourd’hui.

Crédits photos dans chacune des rubriques ci-dessous.

> GROTTE DE THETIS, VERSAILLES

> BOSQUET DE LA SALLE DE BAL, VERSAILLES

> NYMPHEE DE VIRY-CHATILLON

> CHAUMIERE AUX COQUILLAGES, RAMBOUILLET

> SHELL GROTTO, KENT

Capture d’écran 2016-04-13 à 21.41.19

CHRONOLOGIE DES JARDINS DE VERSAILLES

cliquez ici

Histoire du jardin 

Capture d’écran 2015-09-03 à 17.23.47

Capture d’écran 2015-09-03 à 17.23.47

Capture d’écran 2015-09-03 à 17.23.47

 

Publicités

~ par artotec sur juillet 11, 2016.