Bosquet des Dômes, petit parc de Versailles, vu par Jean Cotelle, Jacques Rigaud et Antoine Herisset (vue d’ensemble et cinq détails)

Ci-dessusVue du Bosquet des Dômes dans les jardins de Versailles vers 1688, Jean Cotelle, dit le Jeune. Le bosquet doit son nom aux pavillons de marbres situés de part et d’autres du bassin construits par Hardouin-Mansart, aujourd’hui disparues.

andrelenotre.com9

Ci-dessus : Le bosquet des Dômes, Jacques Rigaud, 1794

capture-decran-2016-09-25-a-11-25-55

Ci-dessus : Le bosquet des Dômes, Antoine Herisset, début du XVIIIe siècle

Les deux pavillons construits par Hardouin-Mansart vus par Jean Cotelle et Jacques Rigaud. Ces constructions en marbre blanc, aujourd’hui disparues, étaient ouvertes sur les quatre côtés, pavées de marqueterie de marbres polychromes et couvertes d’un dôme surmonté d’un groupe sculpté d’enfants jouant de la trompette.

LES JARDINS DE VERSAILLES VUS PAR COTELLE

andrelenotre.com1

> EN VOIR ET EN SAVOIR + SUR LE BOSQUET DES DOMES

Capture d’écran 2015-09-03 à 17.23.47

Capture d’écran 2015-09-03 à 17.23.47

Capture d’écran 2015-09-03 à 17.23.47

 

 

 

 

Publicités

~ par artotec sur octobre 11, 2015.